Qui sont les Casques bleus ?

Acteurs des opérations de maintien de la paix sur le terrain, les Casques bleus sont des forces multinationales composées de personnels nationaux placés sous l’autorité des Nations Unies. Elles se composent aussi bien de civils, de militaires que de forces de police. Leur nombre varie en fonction de la mission qui leur est assignée.

Les Casques bleus incarnent la présence de la communauté internationale dans une zone conflictuelle. Leur mission n’est pas de s’impliquer directement dans un conflit, même si elle peut conduire à l’emploi de la force en état de légitime défense ; ils tiennent plutôt le rôle d’un observateur impartial, qui permet d’informer sur l’évolution d’une situation, ou de force d’interposition, destinée à éviter une reprise des hostilités. Ces deux types de mission peuvent aussi être combinés. Tout recours à la force par une partie imposerait donc qu’il soit préalablement dirigé contre les casques bleus.

Bien que constitués de détachement de contingents nationaux sur la base d’un accord, les Casques bleus sont entièrement intégrés aux Nations unies. Leur commandement est désigné par l’Organisation, et les couleurs nationales sur leurs uniformes et leur matériel font place aux couleurs (bleu et blanc) et au drapeau des Nations unies.

Les Casques bleus constituent ainsi, sur le terrain, des organes subsidiaires de l’Organe des Nations unies qui a décidé l’opération de maintien de la paix.