Qu'est-ce que la productivité ?

La productivité est le rapport entre une production et les ressources (travail et capital) mises en œuvre pour l’obtenir.

Par La Rédaction

La production correspond aux biens et/ou aux services produits. Les ressources, également appelées facteurs de production, désignent plusieurs éléments : le  travail,  le capital technique (machines, outils, etc.), les consommations intermédiaires (matières premières, énergie, etc.), le capital financier investi, etc.

La productivité d’un salarié, d’une entreprise ou d’une économie peut être calculée. Lorsqu'on mesure la productivité du travail, on compare alors une production donnée avec la quantité de travail nécessaire à cette production. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) parle de productivité apparente du travail.

D'autres productivités que le travail sont également mesurables. Le calcul de la seule productivité du travail peut en effet être insuffisant, car il ne donne qu’une vision partielle de l’efficacité du facteur travail. Si une entreprise utilise, par exemple des équipements plus modernes qu’une autre entreprise concurrente, la performance des salariés ne sera pas équivalente. Il faut alors mesurer la productivité apparente du capital pour obtenir une vision plus précise de la performance des deux entreprises. On calcule également une productivité totale (productivité globale des facteurs) qui est une moyenne des productivités apparentes.
 

Les gains de productivité

L’amélioration de la productivité permet à l’entreprise d’accroître ses revenus. Si les salariés produisent par exemple avec le même nombre d’heures de travail une quantité de biens supérieure, l’entreprise réalise un gain, appelé gain de productivité.

L’un des principaux facteurs d’amélioration de la productivité (perfectionnement des moyens de production) est le progrès technique.

Les gains de productivité qui sont liés à l’amélioration des facteurs de production constituent une ressource supplémentaire que l’entreprise peut répartir entre les salariés (augmentation des salaires), les consommateurs (baisse des prix des biens), les propriétaires (hausse des dividendes), etc.