Quels sont les symboles associés à l’Union européenne ?

Cinq symboles sont régulièrement associés à l’Union européenne. Ils ne sont intégrés à aucun traité. Néanmoins, seize pays (dont la France ne fait pas partie) ont réaffirmé, dans une déclaration commune en annexe du traité de Lisbonne, leur attachement à ces symboles.

Le drapeau européen

En 1986, le drapeau aux douze étoiles à cinq branches disposées en cercle sur un fond bleu devient le drapeau officiel de l’Union. Ce drapeau était depuis 1955 celui du Conseil de l’Europe (organisation intergouvernementale chargée de promouvoir la démocratie et le pluralisme politique et de défendre les droits de l’homme).

Le nombre d’étoiles n’est pas lié à celui des États membres et ne changera pas avec les élargissements. Le nombre 12 symbolise la plénitude et la complétude. La disposition en cercle des étoiles représente la solidarité et l’harmonie entre les peuples de l’Europe.

Chaque pays conserve parallèlement son drapeau national.

L’hymne européen

En juin 1985, les chefs d’État et de gouvernement réunis en Conseil européen à Milan décident de faire de l’Ode à la joie, prélude du dernier mouvement de la 9ᵉ symphonie de Beethoven, l’hymne officiel de l’Union. Cette musique était déjà l’hymne du Conseil de l’Europe depuis 1972.

L’Ode à la joie est la mise en musique du poème du même nom de Friedrich von Schiller qui évoque la fraternisation de tous les hommes. L’hymne européen ne comporte pas de paroles officielles et ne remplace pas les hymnes nationaux des États membres.

Une devise

À la suite d’un concours organisé par le Mémorial de Caen en 1999, une devise non officielle de l’Union avait été choisie par un jury : “Unie dans la diversité”, l’expression “dans la diversité” excluant tout objectif d’uniformisation. Le traité établissant une Constitution pour l’Europe (2004) prévoyait l’ajout de cette devise aux côtés des autres symboles.

La monnaie unique, l’euro

Le 1er janvier 1999, l’euro est devenu la monnaie unique de 11 États membres de l’UE. Cependant, les pièces et billets en euro n’ont été mis en circulation qu’à partir du 1er janvier 2002. Ces premiers pays ont ensuite été rejoints par huit autres pays, la zone euro comptant, depuis le 1er janvier 2015, 19 des 28 États de l’Union : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie.

Bien que 9 États membres ne fassent pas partie de la zone euro, on peut considérer que la “monnaie unique” constitue désormais un symbole concret et quotidien de l’Union européenne.

La journée de l’Europe, le 9 mai

Au Conseil européen de Milan de 1985, les chefs d’État et de gouvernement décident que chaque année se tiendra le 9 mai une journée de l’Europe. Celle-ci commémore la déclaration de Robert Schuman, ministre des affaires étrangères français, du 9 mai 1950. Ce texte appelait la France, l’Allemagne (RFA) et d’autres pays européens à mettre en commun leur production de charbon et d’acier, première ébauche d’une organisation continentale. Le 18 avril 1951, le traité de Paris, signé par la RFA, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas, consacrait la mise en place de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA).