Handicap et dépendance : les aides versées par les départements en 2018

L’attribution de l’aide sociale aux personnes âgées ou handicapées par les départements progresse de 1,4% en 2018.

2 minutes
Gros plan sur des mains de soignant tenant les mains d'une personne âgée.
L’augmentation du nombre de recours à l’APA (Allocation personnalisée d'autonomie) se poursuit en 2018 (+1%), mais à un rythme plus faible. © Africa Studio - stock.adobe.com

D’après l’enquête annuelle "Aide sociale", publiée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) le 15 octobre 2019, les départements ont attribué, fin 2018, 2,01 millions de prestations d’aide sociale à des personnes âgées ou handicapées.

Personnes âgées : l’APA regroupe 90% de l’ensemble des aides sociales départementales

Les personnes âgées ont bénéficié de 1,47 million d’aides sociales départementales, soit une hausse de 1% en un an. Ces prestations comprennent 54% d’aides à domicile et 46% d’aides à l’accueil en établissement. Selon la Drees, la hausse s'explique davantage par un recours accru à l'allocation personnalisée d’autonomie (APA) que par l’évolution de la démographie. 

90% des aides départementales attribuées aux personnes âgées correspondent à l'APA .

L’augmentation du nombre de recours à l’APA se poursuit en 2018 (+1,2%) mais à un rythme plus faible qu’en 2016 et 2017, où la loi d’adaptation de la société au vieillissement aurait modifié le comportement de recours à l’APA des personnes âgées.

Parmi les 1,3 million de bénéficiaires de l’APA, l'allocation à domicile concerne 777 600 personnes âgées, notamment pour le financement de l’emploi à domicile. Parmi les 548 000 bénéficiaires de l'APA résidant en établissement, 59% sont classés comme très dépendants.

Fin 2018, 124 100 personnes âgées perçoivent l’aide sociale à l’hébergement (ASH).
 

Personnes handicapées : 70% des aides se font à domicile

En 2018, le nombre d'aides sociales allouées par les départements aux personnes handicapées s'établit à 545 800 (+2,7% par rapport à 2017). Cette hausse est essentiellement due au nombre croissant de bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap (PCH). 

Fin 2018, la PCH et l’allocation compensatrice tierce personne (ACTP) rassemblent 95% des aides à domicile. Cette aide peut être une aide financière ou une aide ménagère et concerne 20 900 bénéficiaires. 

Le tiers restant des aides aux personnes handicapées est consacré à l’accompagnement en structure médico-sociale avec ou sans hébergement, ou chez des particuliers. L’Aide sociale à l'hébergement (ASH) constitue 82% des aides à l’accueil attribuées aux personnes handicapées.