La maîtrise des risques pour une meilleure gestion publique : l’audit interne et le rôle du (Comité d’harmonisation de l’audit interne de l’Etat) CHAIE

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l'Économie et des Finances

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L’objet de ce rapport est de montrer en quoi l’audit interne constitue désormais un instrument indispensable à une gestion publique modernisée. Différents témoignages étayent ce rapport et apportent des éclairages concrets sur l’utilité de la maîtrise des risques – dont l’audit interne fait partie - au sein de l’État. En complément, des annexes détaillent la démarche, les enjeux et les travaux menés en France sous l’égide du CHAIE et donnent aussi un éclairage international. *

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION AU RAPPORT 

L’AVANT-PROPOS 

LE MOT DU PRÉSIDENT DU CHAIE 

LA VISION DU VICE-PRÉSIDENT DU CHAIE 

LA SYNTHÈSE DES ACTIONS DU CHAIE 

LA LISTE DES GRANDS TÉMOINS 

RAPPORT

1. L’AUDIT INTERNE EST AU SERVICE DES MINISTRES 
1.1 La maîtrise des risques vise la sécurisation des politiques publiques par le contrôle interne et par l’audit interne 
1.2. La maîtrise des risques sous-tend une logique de responsabilisation issue de la LOLF, à rebours de la culture administrative française 
1.3. Le contrôle interne est un mode de responsabilisation des managers publics sur des risques affectant les politiques qu’ils mettent en œuvre 
1.4. L’audit interne met sous tension et évalue le contrôle interne dans une logique de responsabilisation 
1.5. L’audit interne est une fonction complémentaire des formes traditionnelles d’évaluation et de contrôle 
1.6. La maîtrise des risques est mise en œuvre dans l’ensemble des pays développés et dans les institutions européennes 

2. L’AUDIT INTERNE REPOSE SUR UNE ORGANISATION DÉCENTRALISÉE AU SEIN DES ADMINISTRATIONS FRANÇAISES 
2.1. La structuration ministérielle de l’audit interne permet des spécificités 
2.2. Le comité d’harmonisation de l’audit interne de l’État est le garant de la crédibilité de l’audit interne au sein de l’État 

3. LE CHAIE MÈNE DES ACTIONS VISANT À RENFORCER LA CRÉDIBILITÉ DE L’AUDIT INTERNE DE L’ÉTAT 
3.1. Le CHAIE a élaboré le cadre de référence de l’audit interne de l’État 
3.2. Le CHAIE accompagne la démarche qualité au sein des ministères 
3.3. Le CHAIE agit pour la professionnalisation et la valorisation des métiers de la maîtrise des risques au sein de l’État 
3.4. Le CHAIE accompagne les ministères dans l’amélioration de leur dispositif d’audit interne 
3.5. Le CHAIE intègre dans ses travaux les risques liés aux politiques publiques confiées aux organismes de l’État 
3.6. Le CHAIE lance le « Cercle de l’audit interne de l’État » 
3.7. Le CHAIE s’inscrit dans des démarches partenariales 

GLOSSAIRE 

DÉFINITIONS 

TABLE DES SIGLES ET DES ABRÉVIATIONS 

ANNEXES 

ANNEXES A: DOCUMENTATION PRODUITE PAR LE CHAIE 
ANNEXES B: DOCUMENTATION MISE À DISPOSITION PAR LE CHAIE

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 240 pages

Édité par : Ministère de l'économie et des finances

Revenir à la navigation