Favoriser l'emploi des travailleurs expérimentés - Rapport au Premier ministre

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère du Travail Premier ministre

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Après avoir établi un diagnostic précis de l’emploi des travailleurs expérimentés en France, le rapport formule 38 propositions regroupées autour de cinq axes pour faire face aux enjeux du vieillissement au travail  :

  • Placer la prévention de l’usure professionnelle et les enjeux du vieillissement au centre de la future réforme de la santé au travail,
  • Renforcer l’investissement en formation à partir de la mi-carrière,
  • Faciliter les mobilités et évolutions professionnelles,
  • Assouplir les frontières entre emploi et retraite,
  • Faire évoluer profondément nos représentations liées à l’âge.
Revenir à la navigation

Sommaire

PREAMBULE   

ELEMENTS DE CONSTAT ET DE DIAGNOSTIC SUR L’EMPLOI DES SENIORS

1 Le taux d’emploi des seniors s’est redressé depuis 20 ans, mais il reste faible en comparaison internationale et une partie des seniors connaît des fins de carrières   
1.1 Les taux d’activité et d’emploi des seniors en France se sont fortement redressés depuis 15 à 20 ans   
1.2 Le taux d’emploi des seniors en France reste faible par rapport à la moyenne de l’Union européenne et de l’OCDE pour les 60 ans et plus   
1.3 Comme dans les autres pays, le taux d’emploi des seniors en France est plus élevé pour les plus diplômés   
1.4 Le taux de chômage des seniors a augmenté sur la période récente, alors que les chômeurs âgés ont des difficultés particulières de retour à l’emploi   
1.5 En moyenne la qualité des emplois occupés par les seniors ne s’est pas dégradée de manière spécifique sur la période récente   
1.6 Une fraction des seniors connait des fins de carrière discontinues et problématiques 
1.7 L’insertion des seniors est très variable selon les secteurs d’activité économique et les branches professionnelles 

2 D’importants enjeux demeurent pour conforter la poursuite de l’allongement des carrières dans des conditions favorables à l’économie et aux travailleurs âgés 
2.1 Le redressement du taux d’emploi des seniors tient pour beaucoup aux réformes récentes du système de retraite et au fort repli des dispositifs de de cessation anticipée d’activité 
2.2 Les réformes des retraites passées laissent attendre une poursuite de la hausse des taux d’activité des seniors à moyen-long terme 
2.3 Certains enjeux appellent une mobilisation particulière pour conforter la poursuite de l’allongement des carrières sur le moyen-long terme 

DES PROPOSITIONS POUR FAVORISER « LE VIEILLISSEMENT ACTIF AU TRAVAIL » ET FACILITER L’EMPLOI DES TRAVAILLEURS EXPERIMENTES 

AXE 1 Mettre les enjeux du vieillissement au coeur des politiques de prévention et de santé au travail
Objectif 1 Améliorer les démarches négociées de prévention de l’usure à la hauteur du défi de l'allongement de la vie professionnelle 
Objectif 2 Faire de la prévention de l’usure professionnelle une composante majeure de l’offre de service d'un système rénové de santé au travail 
Objectif 3 Mobiliser davantage de moyens pour l'investissement en prévention, en ciblant davantage les problématiques liées au vieillissement  

AXE 2 Prévenir les risques d'obsolescence des compétences en seconde partie de carrière et favoriser la transmission des savoirs 
Objectif 1 Opérationnaliser les démarches de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences en modulant les obligations et objectifs selon la taille des entreprises 
Objectif 2 Renforcer les outils et pratiques de développement des compétences à l'abord de la seconde partie de carrière 
Objectif 3 Former autrement en s'appuyant sur les savoirs issus de l'expérience et en les valorisant davantage 
Objectif 4 Ré-équilibrer l’effort de formation continue pour soutenir les transitions vers des « secondes carrières » 

AXE 3 Faciliter et organiser les mobilités et transitions professionnelles favorables au maintien en emploi
Objectif 1 Faciliter les mobilités internes qui permettent de rester plus longtemps en emploi 64 
Objectif 2 Mieux organiser la pluri-activité et les formes d'emploi permettant le maintien dans l'activité
Objectif 3 Agir en prévention pour réduire les risques liés aux transitions professionnelles 

AXE 4 Favoriser des transitions plus progressives entre « pleine activité » et « pleine retraite » 
Objectif 1 Elargir et faciliter l’accès à la retraite progressive dans un cadre simplifié et harmonisé……..   
Objectif 2 Elargir le recours au Cumul Emploi-Retraite, le rendre plus attractif   
Objectif 3 Mettre en cohérence le cadre social et fiscal des indemnités de rupture pour promouvoir une co-responsabilité des entreprises et des salariés   
Objectif 4 Favoriser des logiques d’aménagement des fins de carrière   

AXE 5 Accélérer la transformation culturelle des organisations pour faire évoluer les représentations   
Objectif 1 Expérimenter de nouvelles voies pour construire des organisations souples et inclusives 
Objectif 2 Valoriser l'engagement et les bonnes pratiques des entreprises   

CONCLUSION : UNE NOUVELLE AMBITION EN MATIERE DE VIEILLISSEMENT ACTIF AU TRAVAIL, A QUELLES CONDITIONS ?    

LISTE DES PERSONNES RENCONTREES PAR LA MISSION  

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 107 pages

Édité par : Ministère du travail

Revenir à la navigation