Analyse du risque de transmission des encéphalopathies subaigües spongiformes transmissibles

Date de remise :

Auteur(s) : Dominique Dormont

Auteur(s) moral(aux) : Direction générale de la Santé - Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes - Direction générale de l'Alimentation

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Réponses du Comité interministériel sur les encéphalopathies subaigües spongiformes transmissibles (ESST ou maladie de la vache folle) à une série de questions d'ordre général ou particulier : mode de transmission du prion, le problème du risque de transmission se pose-t-il de la même façon pour l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) et la tremblante, que penser du test pre-mortem sur le liquide céphalo-rachidien qui aurait été mis au point aux Etats-Unis, les conditions minimales d'inactivation du prion de l'ESB, le prion peut-il passer la barrière placentaire, que penser du lait, de ses dérivés et de la gélatine, le classement des tissus en fonction de leur degré d'infectuosité, le devenir de l'agent de l'ESB dans les sols, le risque lié à la voie percutanée.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 18 pages

Revenir à la navigation

mots-clés :