Rapport du Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel au Président de la République - juin 1992

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Comité national d'Évaluation des Établissements publics à Caractère scientifique, culturel et professionnel

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Comité national d'Evaluation adresse chaque année au Président de la République un rapport sur son activité et sur l'état de l'enseignement supérieur et de la recherche. Le rapport 1992 rend compte des travaux et des réflexions en cours sur plusieurs thèmes : l'orientation des étudiants, la place des universités dans la formation des maîtres, le problème des recrutements dans l'enseignement supérieur. De plus il annonce la deuxième évaluation disciplinaire (Les sciences de l'information et de la communication") entreprise par le Comité."

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction
 
 I - L'activité du Comité

 - Les évaluations d'établissements
 - La méthodologie du Comité
 - L'impact des évaluations

 II - Les étudiants

 - Conditions de vie et de travail
 - Les premières années de l'enseignement supérieur

 

III - Les enseignements

 - Evaluer l'enseignement ?
 - La préoccupation de l'emploi
 - L'architecture des cursus
 - Une nouvelle évaluation disciplinaire

 IV - Trois missions fondamentales des universités

 - Les universités et la formation des maîtres
 - Le recrutement des enseignants du supérieur
 - Les DEA et la recherche


 IV - Gouvernement et gestion des établissements

 - L'échéance européenne
 - Renforcer l'autonomie
 - Quelles priorités ?

 

 Conclusion :

 - L'ouverture internationale
 - L'évaluation de la qualité
 

 

ANNEXES

 - composition du Comité
 - composition du Secrétariat général
 - membres des commissions et groupes de travail
 - liste des publications (rapports d'évaluation et autres publications)

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 46 pages

Édité par : La Documentation française

Revenir à la navigation