Second tour des municipales le 28 juin 2020

Si la situation sanitaire le permet, le second tour des élections municipales sera organisé le dimanche 28 juin 2020. Le ministre de l'intérieur doit conduire une concertation avec les maires et les forces politiques pour sécuriser les opérations de vote et adapter les modalités de la campagne électorale au contexte créé par le coronavirus.

2 minutes
© stock.adobe.com

S'appuyant sur l'avis du conseil scientifique COVID-19 et après avoir consulté les responsables politiques, le Premier ministre a annoncé que le second tour des élections municipales sera organisé le 28 juin 2020. Cette décision est cependant réversible et sera réévaluée en fonction de la situation sanitaire.

Selon, la loi du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19, la date du second tour doit être fixée par décret pris le 27 mai 2020 au plus tard si la situation sanitaire le permet. Cette situation sanitaire est appréciée par le conseil scientifique. Le 23 mai au plus tard, le gouvernement doit remettre au Parlement un rapport du conseil scientifique de gestion de la crise liée au coronavirus, statuant sur la possibilité d'organiser les élections à cette échéance. Le Premier ministre a annoncé que ce rapport a été envoyé aux deux assemblées. 4897 communes et la Métropole de Lyon sont concernées.

Cependant, une réévaluation de la situation sanitaire va être réalisée d'ici quinze jours. En prévision de l'éventuelle impossibilité d'organiser des élections fin juin, un projet de loi va être présenté en conseil des ministres le 27 mai qui autorisera un nouveau report jusqu'à janvier 2021 au plus tard. La loi du 23 mars 2020 impose dans ce cas que les électeurs soient convoqués pour les deux tours.

Campagne électorale et opérations de vote

Le conseil scientifique COVID-19 a formulé un ensemble de recommandations pour limiter les risques de propagation du coronavirus.

Pour organiser les opérations de vote en toute sûreté en suivant les recommandations du conseil scientifique, le ministre de l'intérieur va engager une concertation avec les maires. De même, pour adapter les modalités de la campagne électorale aux règles de distanciation physique, il va conduire une concertation avec les partis politiques. Il s'agit de privilégier les moyens numériques notamment.

Le Premier ministre a également annoncé que le régime des procurations pourrait être assoupli, comme il l'a été pour le premier tour.

Dans les bureaux de vote, les règles sanitaires déjà adoptées au premier tour seront de nouveau en vigueur. En outre, chaque électeur devra porter un masque de protection. Les membres du bureau porteront un masque chirurgical.