Emploi des travailleurs handicapés : les chiffres se stabilisent en 2017

Alors que s'ouvre la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, la DARES publie les derniers chiffres de l'application de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH) en 2017. 80% des établissements soumis à cette obligation ont recours à l'emploi direct de travailleurs handicapés.

2 minutes
Un ouvrier contrôlant une machine d'emballage d'aliments
Parmi les travailleurs handicapés, la part des ouvriers est élevée. © Itsanan. Stock-adobe.com

489 100. C’est le nombre de travailleurs handicapés employés dans les 103 700 établissements assujettis à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) en 2017, soit une progression de près de 10% par rapport à 2016.

L'étude consacrée à l'OETH par la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail (DARES) fait le point sur l'application des différentes modalités de l'OETH.

Un objectif d'emploi de 6% des effectifs dans les entreprises

Les employeurs concernés par l'OETH sont des entreprises et des établissements publics industriels et commerciaux (EPIC) de 20 salariés ou plus. La loi impose d'employer des personnes handicapées dans la proportion de 6% de l'effectif total dans les entreprises assujetties.

Cette obligation peut être remplie de différentes façons : emploi direct, contrats avec des établissements et services d'aide par le travail (ESAT), versement d'une contribution à l'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), etc.

Taux d'emploi direct et équivalent temps plein

Le taux d’emploi direct (rapport entre le nombre de bénéficiaires de l’OETH et l’effectif d’assujettissement) a atteint 4,8% en 2017 pour les travailleurs handicapés, soit une augmentation de 0,2 point par rapport à 2016. Rapporté en équivalent taux plein, il est stable en 2017 (3,5%) après une augmentation régulière entre 2012 et 2016.

Pour répondre à l'obligation d'emploi des handicapés, les établissements peuvent passer des contrats de sous-traitance ou accueillir des stagiaires mais ces deux modalités sont plafonnées. Dans 80,2% des cas, les établissements assujettis à l'OETH sur dix emploient directement des travailleurs handicapés. Ce taux varie cependant selon la taille des établissements et le secteur d'activité. L'administration publique, l'enseignement, la santé et l'action sociale sont les secteurs qui ont le plus souvent recours à l'emploi direct des bénéficiaires (89%).

Des travailleurs plus âgés

Plus de la moitié des bénéficiaires de l’OETH ont 50 ans ou plus. La part des ouvriers est plus élevée et ils exercent nettement plus fréquemment leur activité à temps partiel.

Pour 52 900 bénéficiaires il s’agit d’une première embauche dans l’établissement. Le taux de CDI croît légèrement en 2017 (34% contre 32% en 2016) et reste plus important dans les grandes entreprises. Le travail à temps partiel (33% des CDI) est plus répandu dans les petites entreprises.