Emplois intérimaires : le secteur tertiaire, principal utilisateur

Le secteur de l'intérim employait 645 000 intérimaires fin 2016 selon les dernières données de l'INSEE. Le domaine tertiaire est devenu le principal utilisateur de contrats intérimaires devançant le secteur industriel et la construction.

1 minute
Ouvrier en train de souder.
Malgré une baisse dans l'industrie (38%), le secteur automobile reste celui où le recours aux emplois temporaires est le plus élevé. © Dubo - stock.adobe.com

Dans une étude publiée le 22 octobre 2019, l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) propose un état des lieux de l'intérim en France.

645 000 intérimaires

Fin 2018, le secteur tertiaire est le principal utilisateur de l'emploi intérimaire (42% des contrats intérimaires), notamment dans les transports, les services aux entreprises et le commerce.

Dans l'industrie, l'emploi temporaire baisse (38% des contrats) mais le domaine de la fabrication de matériels de transport (industrie automobile) reste celui où le recours à l'intérim est le plus élevé.

Troisième secteur utilisateur, la construction (bâtiment) représente 20% des contrats.

Les intérimaires sont majoritairement des hommes (74%) de moins de 50 ans (88%) et ils sont 77% à occuper un poste d'ouvrier. Leur salaire horaire brut moyen s'élève à 13 euros.

Les entreprises de travail temporaire, un secteur concentré

Le secteur de l'intérim a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 31,4 milliards d'euros. Les entreprises qui appartiennent à des multinationales (Adecco, Manpower et Randstad) représentent à elles seules 49% de ce chiffre.

Ce secteur compte un total de 1 600 entreprises et emploi 42 900 salariés permanents. Le salaire horaire brut de ces salariés atteint 18 euros.

mots-clés :