Quels salaires dans la fonction publique hospitalière ?

Un agent de la fonction publique hospitalière, tous statuts confondus, perçoit en moyenne 2 288 euros nets par mois en 2017, selon les dernières données de l'INSEE. Toutefois de grandes disparités de salaire existent selon les postes et des inégalités persistent entre les femmes et les hommes.

2 minutes
Infirmier(e)s avec un brancard dans un couloir d'hôpital.
Courant novembre 2019, la ministre de la santé, Agnès Buzyn, présentera son plan de soutien à l'hôpital. © Karlos - stock.adobe.com

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publie une étude sur le niveau des salaires dans la fonction publique hospitalière. 2 288 euros nets par mois, c'est le salaire moyen en 2017 des 1,2 million d'agents travaillant dans les hôpitaux publics ou dans les établissements médico-sociaux. Ce salaire moyen est en légère hausse de 0,3% en 2017.

Des disparités salariales selon les différents postes

Le salaire moyen prend en compte les rémunérations perçues par l’ensemble des salariés des hôpitaux, qu’ils soient fonctionnaires (73%), contractuels (20%) ou personnels médicaux comme les médecins, chirurgiens-dentistes et pharmaciens (7%). Le salaire net moyen des fonctionnaires s'élève ainsi à 2 145 euros, celui des contractuels à 1 639 euros et celui des personnels médicaux à 5 557 euros.

Derrière le salaire moyen, les disparités restent importantes. La moitié des salariés de la fonction publique hospitalière perçoit un salaire net d'au plus 1 935 euros par mois. Ce salaire médian a progressé de 0,6% en 2017.

Le salaire moyen des femmes est inférieur de 20% à celui des hommes

Dans la fonction publique hospitalière, plus de trois agents sur quatre sont des femmes. Celles-ci gagnent 2 164 euros nets par mois en moyenne, soit 20,5% de moins que des hommes (2 722 euros). Cet écart s'explique par le fait qu’elles occupent les métiers les moins payés. Ainsi, près de 90% des aides-soignants sont des femmes, alors qu'elles ne représentent que 50% des personnels médicaux.

À statut égal, l'étude de l'INSEE montre que les écarts salariaux sont plus réduits, bien que les inégalités persistent. Les femmes gagnent 16,3% de moins que les hommes parmi les personnels médicaux, 8,3% de moins parmi les contractuels et 2,1% de moins parmi les fonctionnaires.