CONSEIL DU 27 MARS 1974

Prononcé le

Texte intégral

COMMUNIQUE OFFICIEL:LE MINISTRE CHARGE DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT A FAIT UNE COMMUNICATION SUR LE PROGRAMME DE LA SESSION PARLEMENTAIRE DE PRINTEMPS.
-COMPTE-RENDU DU PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT
-M. HUBERT GERMAIN A INFORME LE CONSEIL DU PROGRAMME DE LA PROCHAINE SESSION PARLEMENTAIRE, SOULIGNANT QU'ELLE SERA CHARGEE, QU'ELLE COMPORTERA L'EXAMEN DE TEXTES TRES NOMBREUX DONT NOTAMMENT LES PROJETS SUR L'INTERRUPTION DE LA GROSSESSE, LA REFORME DE L'ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRE, LA TAXE PROFESSIONNELLE; AUTANT DE SUJETS QUI PEUVENT SOULEVER LES PASSIONS. CELA A ETE L'OCCASION POUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D'INTERVENIR A NOUVEAU POUR INDIQUER QU'IL N'AIMAIT PAS EMPLOYER DE GRANDS MOTS, MAIS QU'IL AVAIT LE SENTIMENT QUE LE DEVOIR DU GOUVERNEMENT, LORS DE LA PROCHAINE SESSION PARLEMENTAIRE, ETAIT D'ELEVER LE DEBAT POLITIQUE ET DE MARQUER QUE DES VALEURS ESSENTIELLES POUR LA FRANCE ET POUR L'EUROPE ETANT EN_CAUSE, C'EST SUR CE TERRAIN QU'IL SE PLACAIT. " MEME, A POURSUIVI LE PRESID ENT DE LA REPUBLIQUE, EN PRESENCE DE TEXTES PARTICULIERS ET TOUCHANT DES INTERETS CATEGORIELS, LE GOUVERNEMENT DOIT FAIRE UN EFFORT VISIBLE ET ENERGIQUE POUR FAIRE APPEL, NON SEULEMENT A LA MAJORITE, MAIS POURQUOI PAS, LORSQUE CELA EST POSSIBLE, A L'ASSEMBLEE TOUT ENTIERE POUR QUE LES CHOIX DONT DEPEND L'AVENIR DES FRANCAIS SOIENT FAITS AVEC COURAGE ". COMMENTANT CETTE OBSERVATION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, LE MINISTRE DE L'INFORMATION DEVAIT AJOUTER POUR SA PART : LE GOUVERNEMENT EST AINSI MUNI D'INSTRUCTIONS QUI SONT INTERESSANTES A LA VEILLE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE; ELLES MONTRENT QUE, SUIVANT L'OPINION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, L'HEURE NE SERA PAS AUX COMPROMIS MEDIOCRES, MAIS SERA A DES DECISIONS COURAGEUSES QUE LE GOUVERNEMENT DEVRA TRES CLAIREMENT EXPLICITER A L'OPINION