Avis du Conseil scientifique COVID-19 16 mars 2020

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère des Solidarités et de la Santé

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Devant l’échec manifeste des recommandations de distanciation sociale, le Conseil scientifique est amené à faire de nouvelles recommandations. 
La situation de l’épidémie COVID-19 en France le 16 mars 2020 est grave et non contrôlée comme en témoigne le doublement du nombre de cas dans les dernières 72 heures. L’épidémie est généralisée avec une augmentation importante au cours des derniers jours du nombre de cas touchant l’ensemble du territoire et du nombre de formes graves justifiant une prise en charge en réanimation. Enfin, le comportement d’une partie Français après les deux annonces politiques faites (président de la République le 12 mars et le Premier ministre le 14 mars) sur les mesures de distanciation sociale comprenant la fermeture des bars et des lieux de vie sociale ne s’est pas suffisamment modifié. Le Conseil scientifique COVID-19 constate cet état de fait qui témoigne de la non-perception d’une partie de la population de la gravité de la situation. 
Dans ce contexte, il émet les éclairages scientifiques suivants : 

  • Pour la population métropolitaine dans son ensemble, la mise en œuvre rapide d’un confinement généralisé strict sur le modèle de l’Italie, mis en place au niveau national sur l’ensemble de la population française, avec éventuellement des mesures plus strictes dans les zones les plus touchées. 
  • Pour les personnes les plus fragiles, le Haut conseil de la santé publique a émis samedi 14 mars 2020, des recommandations permettant d’assurer une protection maximum pour ces personnes Ces recommandations comportent : des mesures d’exclusion concernant tous les établissements hébergeant des personnes à risque de forme grave de COVID-19 (hébergement de personnes âgées dépendantes, hébergement de personnes handicapées, hébergement de personnes précaires), un confinement total à domicile pour les personnes fragiles non hébergées dans des établissements spécialisés et des mesures spécifiques à mettre en œuvre pour les personnes précaires
  • Le Conseil rappelle le rôle essentiel des soignants pour la prise en charge des patients Covid-19 ainsi que ceux atteints d’autres pathologies. Tout le matériel nécessaire pour leur exercice professionnel et leur protection doit être mis à leur disposition ainsi que toutes les mesures facilitatrices pour l’exercice de leur fonction.
Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 3 pages

Poids du fichier numérique : 0.24 Mo

Revenir à la navigation