Pourquoi utiliser la monnaie ?

La monnaie s’est progressivement substituée au troc. À l’origine, son poids en métal précieux était garanti par un roi ou une association de marchands. Aujourd'hui, la monnaie scripturale représente plus de 90% de la masse monétaire.

Par La Rédaction

La monnaie possède trois fonctions économiques traditionnelles : 

  • intermédiaire des échanges, la monnaie permet de s’affranchir du système de troc. Ce dernier comporte une double contrainte : si l’on possède une pomme et que l’on désire une poire, il faut trouver la personne qui, possédant une poire, désire une pomme ;
  • la monnaie doit permettre de transférer du pouvoir d’achat dans le temps. Sa fonction de réserve de valeur est inséparable de celle d’intermédiaire des échanges. La monnaie permet d’acquérir des biens dans le futur. Sa fonction de réserve de valeur peut être affectée par l’inflation et conduire à des phénomènes de fuite devant la monnaie ;
  • la monnaie joue une fonction d’unité de compte. Il est plus simple d’évaluer la valeur d’un bien par rapport à un étalon unique que de calculer les rapports d’échange d’un bien par rapport à tous les autres biens et services.

La monnaie peut être considérée comme un fondement de l’économie marchande. Faisant partie du patrimoine des agents, la monnaie est un bien privé. En même temps, elle est un bien public. La stabilité de la valeur de la monnaie est bénéfique aux agents et seule une institution extérieure aux agents privés peut en garantir la stabilité. L’institution qui garantit la stabilité de la monnaie et à qui la gestion de la politique monétaire est confiée est le plus souvent indépendante du pouvoir politique.

mots-clés :