Municipales 2020 : se déclarer candidat

Pour être candidat aux élections municipales, le dépôt d'une candidature en préfecture est obligatoire quelle que soit la taille de la commune. La date d'ouverture de la période de dépôt des candidatures est fixée par un arrêté préfectoral.

3 minutes
Municipales 2020
© stock.adobe.com

La date de clôture des dépôts de candidature pour le premier tour des élections municipales est fixée au 27 février 2020 à 18 heures. Tous les candidats doivent faire acte de candidature devant leur préfecture ou leur sous-préfecture. S’il n’y a pas de candidat, l’élection n’a pas lieu. Un arrêté du préfet institue une délégation spéciale qui remplit les fonctions du conseil municipal pour les actes de pure administration "conservatoire et urgente"

Les communes de 1000 habitants et plus

Dans les communes de 1 000 habitants et plus, les candidats au conseil municipal doivent déposer des listes complètes (autant de candidats que de sièges à pourvoir). Pour les conseillers communautaires, les listes doivent aussi comporter un nombre égal au nombre de sièges à pourvoir. Mais si le nombre de conseillers communautaires à élire est inférieur à cinq, la liste peut comporter un candidat supplémentaire. Si ce nombre est supérieur à cinq, elle peut comporter deux candidats supplémentaires. Les listes doivent respecter une stricte alternance homme femme.

La déclaration de candidature est déposée par le candidat tête de liste (ou son représentant dûment mandaté). Il n'est pas autorisé de déclarer sa candidature par courrier postal ou électronique. Chaque candidat doit compléter une déclaration de candidature disponible sur le site service-public.fr.

Une déclaration de candidature est obligatoire pour chaque tour de scrutin. Pour le second tour, les déclarations de candidature sont déposées à partir du 16 mars et jusqu'au 17 mars 2020 à 18 heures.

Les communes de moins de 1000 habitants

Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les candidats peuvent se présenter soit de façon isolée, soit de façon groupée. Il est ainsi possible qu’il y ait moins de candidats que de sièges à pourvoir. La déclaration de candidature est déposée par chaque candidat. Dans le cas de candidature groupée, un  candidat du groupe peut déposer plusieurs candidatures mais il doit disposer soit de mandats individuels établis par chaque candidat, soit d'un mandat collectif signé par tous les candidats. Il n'est pas autorisé de déclarer sa candidature par courrier postal ou électronique. Chaque candidat doit compléter une déclaration de candidature disponible sur le site service-public.fr.

En cas de second tour, les candidats au premier tour, s'ils n'ont pas été élus, sont automatiquement candidats au second sans avoir à déposer leur candidature.

Dans le cas où, au premier tour, le nombre de candidats était inférieur au nombre de sièges à pourvoir, de nouveaux candidats peuvent se présenter pour le second tour. Pour cela, ils doivent déposer une déclaration de candidature.

Panachage et déclaration de candidature

Avant la loi du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, il était possible, dans les communes où était autorisé le panachage, d’ajouter des noms de personnes non candidates. Désormais, dans les communes de moins de 1 000 habitants, le panachage reste autorisé mais seules les personnes déclarées candidates peuvent être ajoutées sur le bulletin de vote. Néanmoins, si un électeur ajoute un nom d’une personne non candidate, son bulletin ne sera pas déclaré nul.